Articles Management/RH
Grâce à la méthode des six chapeaux, finies les réunions infructueuses
14 octobre 2014
6
La méthode des six chapeaux d'Edward de Bono

La méthode des six chapeaux, aussi appelée les six chapeaux de la réflexion, est une méthode de management collectif ou personnel développée par Edward de Bono, psychologue, médecin et spécialiste des sciences cognitives. Simple et efficace, cette méthode vous permettra de gagner beaucoup de temps lors de vos phases de réflexion ou lors de vos réunions.

 

Méthode des six chapeaux : fonctionnement

Selon Edward de Bono, nous sommes capables de réfléchir selon six modes de pensées :

  • L’émotion
  • L’information
  • L’enthousiasme
  • La logique
  • La critique
  • La créativité.

 

Cependant, notre plus gros problème est de ne pas réussir à ordonner ces pensées, qui finissent par nous mener à la confusion la plus totale. Cela se ressent d’autant plus lorsque plusieurs personnes tentent de mener une réflexion ensemble. Or, en « triant » ces pensées, il serait beaucoup plus facile de résoudre un problème ou de répondre à une question.

Dans la méthode des six chapeaux, chacun des modes de pensées énumérés ci-dessus correspond à un chapeau fictif d’une couleur bien définie. Si tous les participants d’une réunion portent le même chapeau en même temps, cela permet d’écarter les pensées parasites qui font traîner la discussion et donc de construire une vraie réflexion de groupe.

En alternant la couleur des chapeaux, on pourra alors analyser une problématique sous différents angles. Cela crée un environnement créatif où les uns et les autres auront plus de facilités à communiquer, rendant la réunion beaucoup plus constructive.

 

Signification des six chapeaux de la réflexion

Le chapeau blanc est le chapeau de la neutralité, il correspond au mode de pensée reposant sur l’information. Lorsque l’on porte le chapeau blanc, on énumère des faits, des chiffres, etc. en toute neutralité, sans donner son avis.

Le chapeau rouge est le chapeau de l’émotion, voire même de l’intuition. En portant le chapeau rouge, on peut parler de ce que l’on ressent vis-à-vis d’un problème, sans avoir à se justifier. On peut répondre à des questions telles que « Que vous inspire ceci ? », « Que vous dit votre intuition ? ».

Le chapeau noir est le chapeau de la critique négative, du pessimisme. C’est celui que l’on porte pour souligner les choses qui ne vont pas, les dangers, les risques, etc. En un sens, le chapeau noir est celui de la prudence, puisqu’il peut permettre d’éviter certaines embûches.

A l’inverse, le chapeau jaune est le chapeau de l’enthousiasme, de la positivité et de l’optimisme. Quand on porte le chapeau jaune, on se concentre sur les aspects positifs, on énumère les avantages d’une idée.

Le chapeau vert est le chapeau de la créativité. C’est celui que l’on porte pour trouver de nouvelles idées. Il nous permet de sortir des sentiers battus afin d’explorer de nouvelles pistes de réflexion. Toutes les idées peuvent être exprimées sans aucune censure, même les plus irréalistes. Il nous permet de trouver des alternatives, des solutions de rechange.

Enfin, le chapeau bleu est le chapeau de la logique et de l’organisation. En portant le chapeau bleu, on prend du recul par rapport à la situation afin de faire le point, en englobant toutes les données.

 

Application de la méthode des six chapeaux

L’un des gros avantages de la méthode des six chapeaux est qu’elle peut s’adapter à toutes les situations. Vous pouvez porter les chapeaux dans l’ordre que vous souhaitez et vous pouvez même décider que chaque participant portera un chapeau d’une couleur différente.

Cependant, pour plus d’efficacité, il est préférable que chacun porte le même chapeau. De même, il semble judicieux de désigner un animateur qui portera le chapeau bleu tout au long de la réunion. C’est lui qui sera en charge de définir dans quel ordre seront portés les chapeaux et qui devra s’assurer que chacun en respecte la couleur.

En général, c’est le chapeau bleu qui prendra la parole en premier pour annoncer l’organisation de la réunion, et en dernier, pour résumer la situation. Si nécessaire, il pourra également décider de refaire porter un ou plusieurs chapeaux, dans le cas où le problème n’a toujours pas été résolu.

L’ordre dans lequel les chapeaux sont portés peut varier, mais bien souvent, on procède comme suit :

  • Chapeau blanc : pour énumérer les données dont on dispose ;
  • Chapeau rouge : pour que chacun exprime son ressenti sur la question ;
  • Chapeau noir : pour déterminer les risques et les inconvénients ;
  • Chapeau jaune : pour déterminer les points forts et les avantages ;
  • Chapeau vert : pour trouver de nouvelles idées et solutions.

Ces articles pourraient vous intéresser

Entrepreneurs-francais-influents-LBC

Les entrepreneurs français les plus influents

Lire l'article
Business people shaking hands

10 conseils pour conquérir de nouveaux clients

Lire l'article
gestion-financieres-business

Les 3 erreurs financières à éviter

Lire l'article

Il y a 6 commentaires

  • Fabrice Guilpin dit :

    Bonjour, à la place du vert pour symboliser les nouvelles idées et la créativité je vous conseille la couleur orange ou l’orangé, plus signifiante dans ce domaine.
    Le vert étant plutôt une couleur stérile, même si elle s’apparente au domaine végétal, ce qui est je vous l’accorde contradictoire.
    Pas facile de porter le chapeau …
    En tout cas, merci pour cet article, car tout le monde vit au mois une fois une réunion difficile, interminable et stérile.
    Bien cordialement.
    Fabrice

    • LBC dit :

      Bonjour Fabrice, merci pour votre commentaire. Le vert me semble être plus proche de la fertilité que de la stérilité, mais votre remarque est tout de même intéressante. Libre à chacun d’adapter cette méthode à sa guise ! Bonne journée

  • Marie Dominque dit :

    Excellent !
    Combien de fois, en réunion et même entre amis ou en famille, nous ne sommes pas sur la même « longueur d’onde », et les discussions s’éternisent…
    Ajouter bâton de parole,
    Lier avec reformulation,
    Le plan d’action sera tout cuit !

    • Michel Lachartre dit :

      L’usage du bâton de parole est effectivement une excellente façon d’éviter (ou de circonscrire) le « café du commerce ». Tu ne parleras que lorsque tu auras reformulé ce qui vient d’être dit. Alors on te cèdera le bâton de parole. Je l’ai utilisé en animation de débat. Ça a séduit les participants et on a évité les déviations.
      D’accord avec Marie-Dominique donc. Complémentaire avec les chapeaux.

  • carretero dit :

    Bonjour ;
    Effectivement cette méthode est très intéressante, comme vous le dites et aussi dans le domaine du management où tous les jours certains ont du mal à formuler ou à s’exprimer correctement d’un sujet. il est très pertinent que chacun comprenne son mode de communication et ce que cela revêt .
    JPC

  • Helene dit :

    Alors là je dis chapeau !!!
    Je suis convaincue que cette méthode est la solution pour ordonner, guider correctement les pensées…

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *